Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas

Quand André Malraux pensait « Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas », il ne faisait pas référence à l’avènement d’une quelconque nouvelle religion mais plutôt à la prise de conscience nécessaire aux humains pour que l’Humanité n’entraîne pas sa propre perte. Trop longtemps les peuples se sont laissés diriger par des classes décidant de ce qui était bien pour eux. Je ne parle pas des lois permettant d’établir des règles de vie communes, mais plutôt de l’endoctrinement des peuples.

Pendant des siècles, les Empereurs, Pharaons, Rois, Princes et autres monarques, ont utilisé les religions comme premier bouclier de contrôle de la population. Comme l’éducation était enseignée par les religieux, il était encore plus facile pour eux d’endoctriner les populations. Et tout ceux qui n’étaient pas d’accord avec l’enseignement officiel ou émettaient une objection avaient droit à être écartelés, crucifiés ou brûlés vifs.

Dans notre monde occidental, l’avènement de la Science au début de la Renaissance a progressivement réduit l’influence des religions. Découverte après découverte, la Science démontrait l’obscurantisme de celles-ci. Libérés d’une telle entrave, les peuples ont commencé à se rebeller contre leurs dirigeants, les monarques sont tombés et les démocraties ont commencé à apparaître. A premier abord cette mouvance peut paraître bénéfique à la population mais si on pousse la logique jusqu’au bout de l’anéantissement des religions, ce n’est pas très beau à voir. En effet, le nazisme et le stalinisme sont deux régimes athées, tous deux issus de révolutions populaires (même si la révolte en Allemagne et bien différente de celle en Russie). Inutile de s’étaler sur les méfaits de ces deux régimes pour constater que l’idéologie matérialiste poussée à son paroxysme n’est pas un bienfait pour l’Humanité.

L’Homme a besoin de spiritualité, c’est un fait indéniable. Vouloir réduire l’Homme à une pure machine mécanique est absurde. Ces affirmations sont évidentes pour les dualistes qui considèrent que le Corps et l’Âme sont deux entités différentes. Elles sont par contre incompréhensibles pour les monistes, les matérialistes et les athées. De la même façon, ces personnes, contrairement à André Malraux, ne comprennent pas ce qu’est la Foi.

La crise sanitaire que nous vivons depuis plus de 18 mois nous met face à notre Foi. Mais qu’est-ce la Foi? Les religions monothéistes vous diront qu’il faut avoir Foi en Dieu et qu’il viendra vous sauver. A l’opposé, les matérialistes scientistes vous diront d’avoir Foi en leur vaccin et autres médicaments car ils vont vous sauver. Est-ce cela la Foi?

Non, la véritable Foi est personnelle à chacun. C’est un chemin spirituel que nous empruntons et qui ne doit en aucun cas être dirigé par quelqu’un d’autre. La direction que nous prenons sur ce chemin peut être inspirée par certaines personnes, certaines lectures, certains évènements, mais en aucun cas elle ne doit être dictée par un ordre religieux ou politique. Ce sont toutes les expériences que nous vivons et ressentons qui font de nous ce que nous sommes. De ce fait nous sommes à la fois tous différents et tous semblables. Mais pour être sûr d’être sur le bon chemin, il est nécessaire d’être aligné avec notre Âme. Ne jamais rien faire qui soit contraire à cette petite voix que nous avons au fond du coeur. Pour y réussir, il faut savoir la distinguer de notre Ego, ce qui est assez facile car si la voix de l’Âme est spirituelle, celle de l’Ego est matérialiste.

Ainsi aligné avec notre Âme, nous pouvons tous avoir une Foi différente dans la situation sanitaire que nous vivons actuellement. Certains peuvent avoir Foi en leur santé, considérer qu’ils n’ont pas besoin de vaccins pour les protéger et que s’ils meurent de la covid c’est que leur heure est arrivé et ils l’accepteront. D’autres peuvent avoir Foi dans les progrès de la Science et considérer que le vaccin n’est d’aucun danger pour eux, même s’ils le prennent surtout pour protéger les autres. Il n’y a pas de mauvais choix tant que nos décisions sont alignés avec notre Âme. Par contre en cas de doute, il est préférable de s’abstenir car si notre Âme n’est pas satisfaite, notre Corps va en pâtir.

D’une manière plus générale, lorsque nous sommes alignés avec notre Âme, il nous est impossible de faire le mal. Par contre, si nous sommes alignés avec notre Ego, nous n’hésiterons pas à commettre un méfait pour obtenir ce que notre Ego souhaite. Tant que trop de dirigeants politiques sur Terre seront alignés sur leur Ego, il sera difficile de garantir l’absence de nouvelles guerres mondiales, qui depuis l’avènement des bombes atomiques pourraient éradiquer l’Humanité. Tant que trop de dirigeants de multinationales sur Terre seront alignés sur leur Ego, il sera difficile de garantir la pérennité des ressources naturelles de la Terre et en conséquence la survie de toutes les espèces animales dont fait partie l’espèce Humaine. La fameuse phrase apocryphe attribuée à André Malraux fait référence à ces deux risques-là. Si les dirigeants sur Terre ne deviennent pas plus spirituels, le XXIe siècle sera le dernier siècle de l’Humanité. La crise sanitaire a au moins eu l’avantage de faire ouvrir les yeux à une grande partie de la population. Il faut désormais que la population fasse ouvrir leurs yeux aux dirigeants.

2 réflexions sur “Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas

  1. ALVERGNAS GERARD

    Bonjour Frederic ou Stephan (Quel est le prénom ?)
    1/5 du XXIe siècle est passé, l’humanité est toujours majoritairement guidée par le scientisme devenu la nouvelle religion, considérant l’humain comme une machine biologique, sans Ame.
    Il semblerait qu’André a plutôt dit : »Le XXIe siècle sera mystique ou ne sera pas » mystique dans le sens de vivre aligné avec la volonté de notre Ame, ainsi que tu le dis.
    Oui les temps sont venus de sortir de l’ignorance qui as construit le scientisme.
    Les signes révélateurs du changement sont la ! Nous sommes de plus en plus nombreux à considérer l’existence de l’Ame.
    Bien à toi

    1. Frederic Stephan

      Bonjour André,
      Merci pour ton commentaire. Effectivement, il y a du bouleau mais quelque part la crise actuelle fait évoluer les consciences. Si jamais les complotistes avaient raison, les consciences évolueraient encore plus vites mais je préfèrerais qu’ils aient tord car sinon l’année prochaine sera très difficile à vivre sur tous les plans.
      Frédéric (Stéphan est mon deuxième prénom comme je l’explique dans mon « Qui suis-je »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *