Rêve ou Réalité

Source de l’image : http://www.guy-thiant-fineart.net/galerie-tableaux-peinture/tableau-peinture.php?theme=peinture-a-l-huile-genre&toile=western-dream

J’ai fait il y a quelques jours un rêve qui semblait tellement réaliste qu’en me réveillant le matin, mon premier réflexe a été de me demander quand ces évènements m’étaient arrivés. Ce n’est qu’après une longue réflexion que j’ai dû me rendre à l’évidence : l’apparente réalité de mon rêve avait rejoint la virtualité de ma mémoire.

Alors je me suis demandé : « qu’est-ce que la réalité ? »
Première aide dans cette quête, consulter les définitions du dictionnaire.
Réalité : Caractère de ce qui est réel, de ce qui existe effectivement.
Réel : Qui existe en fait, contraire = Imaginaire, Irréel.
Imaginaire : Qui n’existe que dans l’imagination, qui est sans réalité.
Imagination : 1-Faculté que possède l’esprit de se représenter des images ou d’évoquer les images d’objets déjà perçus. 2-Faculté de former des images d’objets qu’on n’a pas perçus ou de faire des combinaisons nouvelles d’images ou d’idée.

Ainsi à la lecture de la définition 1 de l’Imagination, force est de constater que celle-ci est très proche de la définition de la Mémoire.
Mémoire : Faculté de conserver et de rappeler les choses passées et ce qui s’y trouve associé.
Si les livres, les journaux, les photos, les films… permettent généralement d’archiver une partie de la mémoire historique, sociale, familiale… pour tout un chacun notre Mémoire Personnelle passe avant tout par la faculté que possède notre esprit à pouvoir se remémorer les évènements passés.

Mais alors comment distinguer si nos souvenirs sont réels ou bien imaginaires, comme dans mon récent rêve.

Le premier sentiment qui m’est venu a été de penser que la réalité est vécue par d’autres personnes et qu’elle peut donc être partagée et confirmée par des tiers. Mais deux problèmes surgissent alors :
– comment distinguer la réalité de l’imaginaire dans les événements où nous sommes seuls ?
– comment interpréter les événements pour lesquels les différents protagonistes n’expriment pas le même souvenir ?

Une deuxième piste me fait dire que la réalité est ce que nous pouvons voir, toucher, sentir, goûter ou entendre, en gros tout ce qui est relié à nos cinq sens. Voilà une piste qui rassure l’esprit cartésien qui est en nous. Cependant elle nous amène au fait que toute personne privée d’un sens ne percevra pas la même Réalité qu’une personne ayant tous ses sens. Et en poussant cette réflexion à l’extrême : que devient la Réalité pour quelqu’un qui perdrait tous ses sens ?

Il ne lui resterait que sa pensée.

Etrangement, cette personne serait proche de l’état dans lequel on est lorsqu’on rêve que ce soit de manière éveillé ou endormi. Il semble donc que la frontière entre le Rêve et la Réalité soit très faible. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreux philosophes ont tranché sur l’impossibilité de décider de ce qui est le plus réel, du rêve ou de l’état de veille.

Pour ceux d’entre-vous qui ont encore de la réticence à penser que la Réalité est une perception de notre esprit, et qu’elle ne peut donc se distinguer de l’Imagination, allons un peu plus loin dans notre analyse en utilisant la science pour nous aider.

Comme pour de nombreuses personnes, le sens le plus important est la vue, c’est celui-ci que nous allons étudier. D’autant plus que si vous posez autour de vous la question « Qu’est-ce que la réalité ? » vous aurez de grande chance d’obtenir une réponse voisine de « C’est ce que je vois ».

Lorsque nous regardons quelque chose avec nos deux yeux, notre cerveau interprète les informations reçues par la rétine, et ce que nous voyons est généralement :
– en couleur, grâce aux cônes rouge, vert et bleu situés dans notre rétine, et,
– en relief, ou stéréoscopie, obtenue du fait du décalage des images de nos deux yeux.
Ainsi une personne atteinte d’anomalie de la vision (ex : daltonien) ne verra pas la même chose qu’une personne ayant toute ces facultés visuelles, une personne borgne n’aura pas la même perception de profondeur et de même les animaux équipés d’un système visuel différent du notre ont une vision des choses complètement différente de la notre.

Pour apporter un argument supplémentaire au fait que la Réalité n’est pas ce que nous voyons, notre vision étant limitée aux longueurs d’onde allant de 380 nm à 780 nm, nous sommes incapables de voir les rayons Ultra-Violet (UV), ni les Infra-Rouges (IR), et bien d’autres encore. Ces rayonnements UV et IR que nous n’appelons pas couleur car nous ne pouvons pas les voir, existent et sont bien réel, mais échappent à notre vision. Je vous fais grâce de l’aspect moléculaire et atomique des choses que nous voyons, j’y reviendrai longuement dans de prochains articles.

Si certains pensent encore que la Réalité, c’est ce qu’ils voient, je les invite à visiter cette page, http://ophtasurf.free.fr/illusion.htm, dédiée aux illusions d’optique, ils y verront des choses qui n’existe pas hormis dans leur esprit !

Finalement, à la définition du dictionnaire, je préfère considérer que la Réalité est l’ensemble des perceptions de nos sens et de notre pensée. D’unique, elle devient multiple, chacun ayant sa propre Réalité. Et pour appréhender notre Réalité, il est nécessaire de  plonger dans notre intériorité, d’explorer ce que les psychanalystes appellent « Inconscient » qui n’est en fait qu’une partie de nous-même dont nous n’avons pas conscience dans notre vie de tous les jours.

Ainsi, le rêve ne doit pas être ignoré, s’interroger sur nos rêves, c’est s’interroger sur nous-mêmes. Je vous invite donc à noter vos rêves et à essayer de les interpréter, vous en apprendrez énormément sur vous-même. Quant à ceux qui disent ne jamais rêver, je les invite à se dire mentalement avant de se coucher : « je souhaite être réveillé à la fin de mon rêve ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *